Le livre à emmener à la plage

3Comme chaque été, Hebdoscope vous propose une sélection de livres à glisser dans votre valise

Joël Schmidt, Germania,
Albin Michel

L’amour et la connaissance de
l’autre et de sa culture, voilà
comment résumer le nouvel
ouvrage de Joël Schmidt,
écrivain prolifique que l’on ne
présente plus. Il revient aujourd’hui avec une histoire familiale entre France et Allemagne qui rappelle un peu les deux Mathilde. Un couple franco-allemand et leur fils vont traverser la guerre, la haine et les préjugés de leurs concitoyens pour vivre leur rêve et leur
utopie. Car Germania, c’est un peu l’histoire d’une utopie, celle au final de la réconciliation entre deux ennemis irréductibles en même temps qu’il est une ode à cette culture allemande qui a donné tant de génies à l’Europe et qui a été pervertie par la peste nazie. Et ce que nous dit Joël Schmidt, c’est qu’au-delà des Adenauer, Monnet ou Schuman, cette utopie fut rendue possible par des femmes et des hommes tels que Karoline et Jean, les héros de ce roman.

A travers cette histoire familiale franco-allemande qui traverse
une grande partie du 20e siècle, c’est un peu l’histoire de notre
siècle passé qu’il nous raconte et de notre capacité à faire
triompher l’humanisme lorsqu’il est assis sur un héritage culturel.

Laurent Pfaadt

2 réflexions au sujet de « Le livre à emmener à la plage »

  1. Grand merci pour la présentation de mon roman. Vous dites bien l’utopie de ce livre, et surtout vous l’insérer dans le débat franco-allemand, et dans la notion de culture qui devrait réunir les deux pays. Vous lui donner ainsi une ouverture qui était implicite mais qui vous rendez explicite. Je vous en remercie et vous adresse mes sentiments les plus cordiaux,
    Joël Schmidt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *